Nancy, le 12 juin 2020.

Chère Nancéienne, cher Nancéien,

Depuis trois mois, nous avons vécu un choc qui marquera nos vies et notre époque. Sans que personne n’y soit préparé, une épidémie mondiale a mis la France à l’arrêt, séparé nos familles et plongé notre ville dans le silence. La maladie et l’isolement nous ont affectés, parfois gravement. Entreprises et commerces ont été stoppés net, entrainant des pertes d’emplois et une précarité brutale.


Pourtant, face à la crise, vous avez tenu bon. Soignants, forces de l’ordre, enseignants, agents publics, commerçants, chauffeurs, éboueurs, caissiers… : des milliers d’entre vous ont pris des risques pour continuer à servir le bien commun. Beaucoup se sont engagés bénévolement pour soutenir les plus fragiles. Nancy s’est encore montrée généreuse, humaniste, résistante, capable de tous les sursauts. Pour cela, je tiens à vous dire « merci ».


A vos côtés, j’ai mis toute mon énergie de Maire pour protéger la ville. J’ai travaillé avec les autorités publiques pour prendre les décisions urgentes et assurer la continuité des services essentiels, pendant et après le confinement : livraison de repas à domicile, sécurité, soutien éducatif aux familles, distribution rapide de masques, de visières, de gel hydroalcoolique et de colis alimentaires avec la Réserve Civile et Citoyenne. En tant que président du CHRU, j’ai aussi œuvré pour augmenter l’offre de soins et développer le dépistage, en priorité dans nos établissements de personnes âgées.

Ce plan d’urgence a permis de faire reculer l’épidémie. Pour autant, ne nous leurrons pas : en l’absence de traitement et de vaccin, cette crise sanitaire n’est pas terminée et une grave crise économique se profile.


Aujourd’hui, ma responsabilité de Maire est de relancer l’activité de notre ville en garantissant votre sécurité sanitaire. Je le fais en mobilisant tous les acteurs. Déjà, en quelques semaines, nous avons fait évoluer et sécurisé l’offre de transport, déployé 15 km de nouvelles pistes cyclables, lancé un plan ambitieux de soutien aux entreprises, aux commerces et au tourisme, avec une programmation d’été chaleureuse répondant aux envies et besoins de toutes les générations.

Dans ce contexte, et après validation par le conseil scientifique à la mi-juin, vous serez appelés à choisir votre Maire le dimanche 28 juin. Le scrutin sera organisé de manière totalement sécurisée, selon les dernières recommandations de l’Etat. Le système de procuration sera simplifié et mon équipe se tient dès à présent à votre disposition pour faciliter vos démarches.


Je me présenterai à vos suffrages entouré d’une équipe largement renouvelée, pleine d’idées et d’envies pour Nancy, avec la fierté d’être votre Maire depuis 6 ans. Ensemble, nous avons renouvelé les pratiques de concertation, notamment sur les rythmes scolaires. Nous avons lancé la transition écologique, avec le plan Nancy 2030. Nous avons été précurseurs en proposant aux plus fragiles la cantine à 1 euro. Et nous avons investi plus de 100 millions d’euros dans les services publics, sans augmenter les impôts ni la dette.


Je défendrai une conviction : face à la crise, Nancy a besoin d’investissements forts pour renouer avec la vie, le partage et le rayonnement. Rien ne serait pire que de baisser les bras et d’abandonner nos projets, ce que mon concurrent promet par calcul électoral.


Je me présenterai avec l’envie de vous rassembler au-delà de tous les clivages, de toutes les querelles, car face aux immenses incertitudes qui nous entourent nous devons être unis et avoir comme seuls objectifs la protection de notre santé et le développement de Nancy.


Je défendrai notre ville en mobilisant nos ressources humaines pour aller au bout des projets que nous avons préparés. La rénovation du CHRU, la construction des nouvelles Cités judiciaire et administrative, le lancement de Grand Nancy Thermal, la rénovation du Palais des Ducs de Lorraine et de l’Ensemble UNESCO, la valorisation du patrimoine Art Nouveau, la mise en service du Tram et de la Voie de la Meurthe sont autant d’investissements qui arrivent à temps pour soutenir l’activité, l’emploi et réussir la transformation de toute la Métropole.


Je me présenterai à vous, enfin, avec un amour indéfectible pour Nancy et ses habitants, cette ville où je suis né, où j’ai construit ma vie, de mon métier d’avocat à mon engagement public, et dont j’ai l’honneur d’être le Maire.